Logo Capoeira Palmares de Paris

 
www.capoeira-palmares.fr
Association de capoeira PALMARES de Paris.

Capoeira: documents historiques

Pour rendre accessibles des documents, textes et images, sources de l'histoire de la capoeira, et permettre à tous de former son opinion sur l'histoire et les traditions de la capoeira.

drapeau brésilien
em português
drapeau britannique
english version

symbole courrier
contact

Mise à jour:
24 avril 2015.

Présentations et critiques

Synthèse, définitions.
par Pol Briand, 11 septembre 2007. -- em português
Commentaire sur les textes.
en français, par Pol Briand, 26 mai 2002  -- em português; in english.
Nos questions sur l'histoire de la capoeira.
en portugais, par Pol Briand, 11 octobre 2002.
Histoire d'un mythe de la capoeira considérée comme art martial national brésilien.
en français, et portugais, par Pol Briand, 25 novembre 2004, revu le 17 mai 2007.
Nos règles.
Vous pouvez nous aider.

Documents historiques sur la capoeira.

avant 1808

1789 : Premier document : une décision de justice.
Par Nireu Cavalcanti, traduit en français par Pol -- original portugais Jornal do Brasil, 15 novembre 1999. Première section de notre série La Capoeira dans les rapports de police au Brésil, par Pol, 21 août 2006.

1808-1831

Koster, Travels in Brasil -- 1816, en anglais.
Koster n'a pas mentionné la capoeira, mais il décrit la vie des Nègres.
Chamberlain, Views of Rio de Janeiro -- 1821, en anglais.
La première gravure représentant le berimbau au Brésil que nous connaissions.
La capoeira divise le governement brésilien en 1821.
Ministre de la Police contre Ministre de la Justice : Les nègres capoeiras ont-ils des droits?
Earle, Negroes fighting -- aquarelle, 1821..1823
Jamais publiée à l'époque, une aquarelle montre des “Nègres se combattant”.
Rugendas, Voyage Pittoresque au Brésil -- 1827.
Les lithographies "JOGAR CAPOEIRA ou danse de la guerre" et "SAN SALVADOR", le texte français, l'original allemand.
Enquête sur les dates de Rugendas à Bahia en 1825
Rugendas en 1825: Notes et documents.
Le révérend Walsh, Notices of Brazil in 1828 and 1829 -- 1830, anglais.
mentionne une danse guerrière, le mot "capoeira" n'apparait pas.
Debret, Voyage Pittoresque et Historique au Brésil -- 1834
Description des travaux et des loisirs des Nègres de Rio de Janeiro, pas de capoeira.
"Debret,l'accomplissement d'une ambition", par Pol Briand, 2000.

Comparaison:

A propos des "Boxeurs" de Géricault (1818)
Le boxeur noir américain Tom Molineux affronta le champion anglais Cribbs en 1809 et en 1810.

1832-1865

Ferdinand Denis, Le Brésil -- 1837.
Cite Rugendas dans une collection très largement diffusée.
Charles Ribeyrolles, Brésil Pittoresque / Brasil Pitoresco -- 1859.
Les amusements et les danses des nègres sur les habitations rurales.
Charles Expilly, Le Brésil tel qu'il est -- 1862.
La capoeira à Rio telle que vue par le Français vers 1853, opposée au rapport du chef de la police.

Comparaison

Jules Vallès: "Les Saltimbanques", journal La Rue, 1865
Savate, Boxe française et luttes de foire.

1866-1892

Bahia 1867
première documentation écrite de capoeira à Bahia dont nous ayons connaissance, article du journal O Alabama.
Machado de Assis: Bala de Estalo, 14 março de 1885 -- portugais.
Pourquoi les capoeiras aiment-ils nous taillader le ventre?
Emile Allain: Rio de Janeiro: quelques données, etc. -- 1886.
Description des voyous capoeiras. Mention de leur "gymnastique ou danse spéciale"
Aluizo Azevedo et Artur Azevedo : de O Bilontra à O Cortiço -- 1884--1890.
Le type du capoeira dans la littérature réaliste et le théâtre populaire.
La capoeira du rapport de police au code penal -- français/portugais
Texte et traduction d'extraits de textes gouvernementaux.

1893-1930

Melo Morais Filho: "Capoeira e capoeiragem no Rio" -- 1893
inclus dans dans Festas e Tradições populares do Brasil, 1901, portugais.
Lima Campos: "Capoeira" dans la revue Kosmos, 1906
Dans une série consacrée aux moeurs de Rio de Janeiro, la luxueuse revue publie un article sur la capoeira, illustré par Kalixto.
João do Rio, "Presepes" -- 1907, portugais.
Une société carnavalesque de Bahianais établis à s'enthousisme pour la capoeira. Notice en français
Manuel Raimundo Querino : la capoeira dans A Bahia de Outrora -- 1916, portugais.
Première description du jeu de capoeira de Bahia. Biographie de Manoel Querino, portugais
Monteiro Lobato : "O 22 da Marajó" -- 1919, portugais.
Le personnage du capoeira dans sa splendeur; l'enthousiasme pour le foot-ball dépasse celui pour la capoeira; inclus dans A Onda Verde, 1920.

Cinéma

Cadibourg, Dança de capoeira, 1905
Un film dont nous avons seulement trouvé une trace écrite.

1931-1965

Sélection parmi les plus cités ou les plus intéressants.

Ces livres sont parfois difficiles à trouver en bibliothèque -- il peut en exister des copies électroniques. La loi interdit de les mettre en ligne. Demandez à vos amis.

Edison Carneiro, Negro Bantus, 1937.
Negro Bantus-- notas de etnografia religiosa e de folclore (Rio de Janeiro:Civilização Brasileira, 1937), témoigne de la capoeira à Bahia à cette époque, vue par un sympathisant. Son amie américaine Ruth Landes (City of Women, 1947) décrit Edison Carneiro comme un mulâtre baianais "aristocrate" qui maintient toujours une certaine distance avec les "Nègres". Reconnu ensuite comme une autorité en matière de folklore, Edison Carneiro (1912-1972) a écrit sur la capoeira dans plusieurs ouvrages, notamment A Sabedoria Popular (Rio de Janeiro:Instituto Nacional do Livro, 1957).
Ruth Landes City of Women, 1947.
Ethnologue américaine, Ruth Landes a séjouné à Bahia de septembre 1938 à février 1939, elle lia amitié avec Edison Carneiro. Son livre contient une description de capoeira pendant la fête de la Ribeira, et surtout, une étude des relations de genres à Bahia. Des hommes pratiquent la capoeira, remise en cause de l'ordre ici-bas, à l'extérieur et en public; tandis que les femmes dirigent le candomblé dans des cérémonies privées qu'elles réalisent dans des temples fermés, et qui vise à rétablir l'ordre dans l'au-delà.
Renato Almeida, "O Brinquedo da Capoeira" 1941.
Renato Almeida (1895-1981), décrit une "capoeira" dans sa ville natale de Santo Antonio de Jesus, Bahia, en 1941, dans "O Brinquedo da Capoeira", Revista do Arquivo Municipal de S. Paulo, vol LXXXIV (1941), pág. 157-162; reédité dans Tablado Folclórico, São Paulo:Record Brasileira, 1961, in-8o p. 125-136.
Eunice Catunda "Capoeira no terreiro de Waldemar".
Eunice Catunda (ou Katunda), musicienne brésilienne (1915--1956) rend visite au terrain de Maître Waldemar da Paixão et décrit sa capoeira et sa musique. Trad. fr. "La capoeira au terrain de Waldemar" et notes par P. Briand.
Inezil Penna Marinho
Subsídios para a metodologia do treinamento da capoeiragem, 1945;
Subsídios para a História da Capoeiragem no Brasil,1956.
Inezil Penna Marinho a eu un rôle important dans l'assimilation officielle de la capoeira à un sport -- une promotion considérable, si l'on considère que les autorités voyaient en elle, peu d'années auparavant, un délit.
Lamartine Pereira da Costa, Capoeira sem mestre, 1961.
Le premier des manuels d'apprentissage qui réduisent, de fait, la capoeira à une quantité de techniques corporelles qui peuvent s'aprendre individuellement, sans contact avec une communauté de pratiquants.

... parmi beaucoup d'autres ...

Faciles à trouver:

Mestre Pastinha, Capoeira Angola, 1964
Écrit en réalité par le journaliste Wilson Lins, qui s'est beaucoup éloigné du manuscrit de Mestre Pastinha, publié bien plus tard par Mestre Decanio. Sans doute il se basa aussi sur des entretiens avec le maître. Réédité plusieurs fois.
Luis R. de Almeida, "Capoeira e capoeiragem"
Rapport pour la Commission de Folklore de Bahia, (sans date, vers 1950). Cité à partir de la deuxième éditions de Sobrados e Mocambos, de Gilberto Freyre, 1950. Réédité, traduit et disponible.
Cascudo, Luis da Câmara, Dicionário de Folclore Brasileiro, 1954.
Réédité et disponible.

Enregistrements sonores, photo, cinéma

Les enregistrements sonores, scientifiques ou commerciaux, et le cinéma, de fiction ou documentaire, donnent le sentiment de la capoeira, rien d'explicite, ce qui les rendent d'autant plus importants. Nous ne pouvons pas en faire la liste ici. Citons tout de même les noms des photographes Pierre Verger et Marcel Gautherot et les films Pagador de Promessa (La Promesse Tenue), de Anselmo Duarte (1961) et Barravento, de Glauber Rocha (1961), avec mestre Canjiquinha.

Lorenzo Turner, 1940-41
Probablement pas les premiers enregistrements sonores de capoeira, mais les premiers que nous connaissons. Mestre Bimba, et son groupe, Mestre Cabecinha et son groupe "Capoeira Angola Esperança", " Luciano, Manoel et Juvenal" sur disque 78 tours, par un linguiste nord-américain. Consulter nos fiches (en anglais et portugais). (augmentées le 22 juin 2007)
Alexandre Robatto Filho Vadiação, 1954
Le film dirigé par le bahianais Robatto Filho présente entre autres les maîtres Bimba (regional) et Traíra (capoeira traditionnelle).
Mestre Traíra (avec Mestre Cobrinha Verde) Capoeira
Lisez le texte d'introduction par by Dias Gomes et nos notes sur ce 33-tours exceptionnel édité par Roberto Batalin.
Mestre Bimba, Curso de capoeira regional, 1962
L'héritage direct de Mestre Bimba dans un seul disque accompagné d'un double feuillet présentant le schéma de ses huit séquences d'enseignement.
Coulisses de l'Exploit, 1963, "Capoera"
Reportage de 5mn 10s dont 3mn 25s de présentation de capoeira par le groupe de Mestre Pastinha.

1966-1985

La production de l'époque est trop abondante pour un inventaire. Nous indiquons les plus connus.

Waldeloir Rego, Capoeira Angola - ensaio sócio-etnográfico -- 1968, portugais.
Valdeloir Rego (1930--2001) fut une autorité sur la communauté afro-bahianaise. Nous en présentons des extraits.
João Lyra Filho, Elementos de uma Sociologia dos Desportos, 1973
L'auteur, qui a occupé des fonction officielles à Rio de Janeiro, présente dans un même ouvrage le foot-ball et la capoeira, avec quelques détails sur les modes de pratique et les croyances des pratiquants.
Nestor Capoeira, Pequeno Manual do Jogador de Capoeira, 1981
Ouvrage destiné à l'origine aux élèves rencontrés dans des stages, et laissé ensuite seuls. Souvent, les livres sur la capoeira sont écrits par des jeunes, tandis que les anciens préfèrent garder le silence. Nestor Capoeira (1946--) tente de faire partager la sagesse qu'il a acquise dans une vie dédiée à la capoeira, avec la familiarité avec l'écriture que lui ont donné ses études supérieures; au fil des années et des éditions, il a enrichi et amélioré son ouvrage et l'a poursuivi par plusieurs autres, notamment Capoeira, os Fundamentos da Malícia (1992), approfondissant sa réflexion culturelle. Disponible et traduit en français.

Enregistrements sonores, photo, cinéma

Pierre Kast: Carnets Brésiliens n. 3, 1966.
Documentaire de 58mn comportant une séquence de 6mn présentant l'académie de mestre Bimba. Lire notre description de la capoeira dans les Carnets Brésiliens, premier film en couleur et avec son synchrone que nous connaissions.
Jair Moura, Dança de Guerra, 1968
Le documentaire de Jair Moura enregistre un peu de la capoeira de la vieille génération, Tiburcinho, Totonho, Noronha, déja âgée à l'époque de plus de soixante ans. Jeu de capoeira de João Grande et João Pequeno sur les quais, avec couteau. Présence de mestre Bimba
Disques
Il faut au moins citer ceux de mestre Waldemar, de mestre Traíra, de mestre Caiçara, de mestre Canjiquinha, de mestre Paulo dos Anjos.

Après 1986

Mestre Acordeon Capoeira, a Brazilian Art Form -- , 1986
Ouvrage destiné à ses élèves américains, auquels il enseigne depuis 1978. Bira Almeida, mestre Acordeon (1942--) insiste sur ce que les Brésiliens savent et que les étrangers ne savent pas en général. Disponible et traduit en français.
BACHMANN, Bruno, La capoeira du Brésil, Favre, 1990, premier livre en français.
Épuisé, mais se trouve en bibliothèque
PINTO, Tiago de Oliveira, Capoeira, Samba, Candomblé. Afro-brasilianische Musik im Recôncavo, Bahia, 1991.
Berlin:Dietrich Reimer Verlag -- Basé sur une enquête à Santo Amaro (Bahia) en 1985-1988, décrit avec précision la musique de capoeira qui se jouait en ce lieu et à cette époque. Avec un CD. Disponible en allemand. Les musiques de capoeira et un court texte en portugais se trouvent dans le CD FUNARTE ATR32077 Documento sonoro do folclore brasileiro, Vol. V; Berimbau e Capoeira / BA, 1988.
LEWIS, James Lowell, Ring of Liberation -- Deceptive Discourse in Brazilian Capoeira, 1992
Chicago:University of Chicago Press. -- C'est l'ouvrage le plus intéressant de ces dernières années.Disponible en anglais.
Decanio, Capoeira da Bahia on-line.
Une sagesse de la capoeira, par le Docteur Decanio, l'héritage de Mestre Bimba, les manuscrits de Mestre Pastinha, mis en ligne par le Docteur Decanio.

Plusieurs livres en français d'inégal intérêt sont actuellement disponibles. Feront-ils partie des documents historiques sur la capoeira? C'est ce que nous ne saurions affirmer.

Depuis le milieu des années 1980, des universitaires, souvent pratiquants de la capoeira, ont écrit des ouvrages sur l'histoire de la capoeira ou des commentaires sur sa pratique. Susciter des écrits fait partie du fonctionnement de l'université; il n'est pas sûr que ces lectures fasse grandement progresser dans l'étude de la capoeira, et, en tout état de cause, il est peu probable que dans cette masse considérable, tous fassent partie des textes historiques sur la capoeira. Il en va de même pour les très nombreux films, enregistrements vidéo et disques.


Règles étiques et pratiques

Nous exposons ailleurs en détail nos règles et méthodes.

  1. Nous présentons les textes aussi largement que possible et sans coupures.
  2. Nous prenons soin d'éviter les erreurs, mais nous ne pouvons garantir qu'il n'en subsiste aucune. La version imprimée reste toujours la référence. Nous remercions par avance ceux qui en les signalant, nous permettront de les corriger.
  3. Les textes traitent de capoeira et activités en rapport, c'est-à-dire distraction, technique de lutte, vie sociale, idéologie afro-brésilienne.
  4. Nous respectons la loi sur les droits d'auteurs. Vous pouvez lire un point de vue sur le droit éditorial ("droit d'auteur") et les textes de capoeira.
  5. Les citations courtes dans une publication et les communications privées sont permises par la loi.
  6. Vous pouvez copier, éditer, transmettre, inclure dans des textes électroniques ou imprimés nos contributions, et distribuer votre travail gratuitement ou non, aux conditions suivantes:
    1. délimiter clairement le passage ou la partie que vous citez;
    2. en indiquer l'auteur;
    3. soumettre l'ensemble du résultat de votre travail de rédaction ou de compilation aux mêmes conditions que celui que vous incluez.
  7. Nous apprécions les liens qui renvoient vers nos pages. Ces liens les rendent plus facile à trouver. Ils permettront à vos lecteurs de connaître une version plus récente, et de nous demander des renseignements que nous n'avons pas publiés. Utilisez le nom de domaine www.capoeira-palmares.fr

textes recherchés

Le corps de textes que nous présentons est limité par le temps que nous pouvons raisonablement consacrer à cette publication, mais aussi, malheureusement, par les difficultés que nous rencontrons dans la recherche des livres et autres sources, ici à Paris.

Nous remercions tous ceux qui voudront nous aider.

retour au menu


Lucia Palmares & Pol Briand
3, rue de la Palestine 75019 Paris
Tel. : (33) 1 4239 6436
Email : polbrian@capoeira-palmares.fr

Valid HTML 4.01!

Association de Capoeira Palmares de Paris